Afficher ces pages dans www.namur.be
Liens utiles
Actions sur le document

La participation est un mécanisme qui permet à des citoyens et citoyennes non élu·e·s de prendre part à des décisions, de s’exprimer sur des projets ayant un impact sur la collectivité. La participation des citoyens et citoyennes est loin d’être neuve mais prend une dimension plus importante ces dernières années où le besoin d’implication mais aussi de transparence se fait sentir. D’un côté les citoyens et citoyennes réclament plus de transparence et sont mus par un désir d’être acteurs et actrices de leur environnement, de l’autre côté le monde politique tente de restaurer la confiance avec les électeurs et électrices, de créer plus de synergies avec les citoyens et citoyennes et de s’appuyer sur l’expertise de terrain et les forces vives locales.

Les citoyens et citoyennes manifestent de plus en plus de par le monde, le besoin d’être écouté·e·s, consulté·e·s, associé·e·s aux décisions concernant leur cadre de vie. Les communes, premier niveau de pouvoir, sont évidemment des partenaires de première ligne et de proximité dans la création de ce dialogue qui doit rester mutuel. La participation citoyenne englobe différents niveaux allant de la simple information à la co-construction en passant par la consultation.

L’information

Premier niveau de participation qui consiste à informer les citoyens et citoyennes
Exemples à Namur : le site internet, Namur Magazine, le droit de consulter ses documents administratifs …

La consultation

Processus ayant lieu en amont d’un projet et qui consiste à recueillir les avis, les ressentis, les opinions d’un certain nombre d’acteurs (citoyens et citoyennes, experts et expertes, milieu associatif, entreprises, …) afin de prendre, par la suite, une décision éclairée.
Exemples à Namur : le choix de la déviation pendant les travaux de la Chaussée de Louvain. Dans le cadre de la deuxième phase de travaux visant à réaménager la Chaussée de Louvain, un panel de citoyens et citoyennes, directement concernés par cette seconde phase de travaux, a été constitué. L’objectif était d’anticiper au mieux les travaux, notamment leur impact en matière de circulation. La Ville de Namur a donc lancé un processus participatif au sujet de l’itinéraire de déviation qui sera d’application durant la période de chantier. Il s’agissait d’entendre l’avis des personnes de terrain avant de faire le choix entre deux options de déviation, proposées par les services techniques de la Ville et de la Région. Ensuite, la création d’un comité de suivi permettra de faire le lien entre la Ville, le quartier et le gestionnaire du chantier durant la période de travaux.

La concertation

Processus intervenant en amont et en aval de la création d’un projet. Il consiste à mobiliser les participants et participantes pour améliorer et enrichir un projet.
Exemple à Namur : le world café

La co-construction

Conception collective d’un projet ou d’un outil de développement sans que les pouvoirs publics ne viennent au préalable avec une vision précise de celui-ci
Exemples à Namur : les budgets participatifs, l’aménagement du futur parc rue des Dames Blanches

La co-gestion

Relation de partenariat entre les autorités communales et des groupes de citoyens et citoyennes ou associations, dans le cadre de l’utilisation de locaux collectifs (maisons de quartier, maisons de village) ou d’espaces publics (jardins partagés, espaces communautaires).

top